Inaction on Kazemi poses journalistic threat - CEP

 

For immediate release                                                                           April 5, 2005

 

Canadian journalists working abroad are being left open to harassment and physical danger by the federal government's refusal to take strong action against Iran over the murder of photojournalist Zahara Kazemi, says Canada's largest media union.

 

Peter Murdoch, Media Vice President of the 160,000 member Communications, Energy and Paperworkers Union of Canada, called the Canadian government's inaction " a direct threat to journalists and journalistic freedom."

 

"The latest revelations about the treatment of Ms. Kazemi are enough, in our view, for the Canadian government to recall our ambassador from Iran, to expel the Iranian ambassador to Canada and to pursue criminal charges at the International Court of Justice," Mr. Murdoch said.

 

"Anything less than these kind of strong actions will send a signal worldwide that Canadian journalists can be harassed and endangered by regimes which do not like how they cover a story.

 

" Government platitudes are not enough to address the horrible violence suffered by Ms. Kazemi.  We have waited for action for almost a week now and have heard nothing but sentiment from the Liberals.   Surely the Prime Minister understands that torture requires a more serious response than comforting phrases, " Mr. Murdoch said.

 

The CEP, with some 25,000 members who work in media across the country, has previously condemned the murder of Ms. Kazemi who died while in the hands of Iranian security forces.  A doctor who treated her in Iran recently reported that she had been tortured and raped before being killed.

 

For information:  Peter Murdoch at (613) 230- 5200 or (905) 516-5720

___________________________________________________________________________________________

 

L'inaction sur l'affaire Kazemi présente une menace journalistique - SCEP

 

À diffuser immédiatement                                                                                               Le 5 avril 2005

 

Les journalistes canadiens travaillant à l'étranger sont exposés au harcèlement et à des dangers physiques parce que le gouvernement fédéral refuse d'imposer de vigoureuses sanctions à l'Iran par suite du meurtre de la photojournaliste Zahara Kazemi, selon le syndicat le plus grand des médias du Canada.

 

Peter Murdoch, vice-président - Média du Syndicat canadien des communications, de l'énergie et du papier, lequel comprend 160 000 membres, a qualifié l'inaction du gouvernement du Canada de « menace directe pour les journalistes et la liberté journalistique ».

 

« Les révélations les plus récentes au sujet de la façon dont madame Kazemi a été traitée sont suffisantes, à notre avis, pour que le gouvernement du Canada rappelle notre ambassadeur en Iran, expulse l'ambassadeur de l'Iran au Canada et intente des poursuites criminelles devant la Cour internationale de Justice », a déclaré M. Murdoch.

 

« Si de telles fermes mesures ne sont pas prises, cela transmettra au monde entier le message que les régimes qui n'aiment pas la façon dont les journalistes canadiens couvrent une nouvelle peuvent impunément les harceler et mettre leur vie en péril.

 

« Les lieux communs politiques ne suffisent pas en réponse à l'horrible violence dont madame Kazemi a fait l'objet. Nous attendons que des mesures soient prises depuis près d'une semaine et tout ce que le gouvernement libéral a fait, c'est d'exprimer sa sympathie. Le premier ministre comprend sûrement que la torture nécessite une réponse beaucoup plus sérieuse que des paroles de réconfort. »

 

Le SCEP, qui compte environ 25 000 membres travaillant dans les médias du Canada, a déjà condamné le meurtre de madame Kazemi aux mains des forces de sécurité iraniennes. Un médecin qui l'a traitée en Iran a indiqué dernièrement qu'elle avait été torturée et violée avant d'être assassinée.

 

Renseignements : Peter Murdoch, au 613 230-5200 ou au 905 516-5720

 

Lisette Desjardins
CEP/SCEP
301 Laurier Ave. West/Ouest
Ottawa, ON K1P 6M6
Tel: (613) 230-5800, ext./poste 257
Fax/télécopie: (613) 230-5801
E-mail/courriel: ldesjardins@cep.ca